Comment défiscaliser en France

La défiscalisation en 2018

Les propriétaires de bâtiments classés ou inscrits en tant que monuments historiques bénéficient d'un régime unique qui ne tombe pas dans le plafond des échappatoires fiscales qui limitent les allégements fiscaux à 10.000 euros par an. Les différents régimes d'exonération de l'impôt foncier permettent aux investisseurs de réduire le montant de leurs impôts en échange de la participation à des sociétés ou à des fonds d'investissement. Cependant, ces appareils sont nombreux et peuvent générer de la confusion chez les contribuables. Cependant, au contraire, avec ces fonds d'actions PME, vous pouvez exceptionnellement gagner gros, mais vous serez satisfait d'un plan de rentabilité, ou d'un manque de rentabilité, avec le secteur immobilier. Comme avec tous vos investissements, vous serez intéressé à choisir vos produits exonérés d'impôt en fonction du solde de vos actifs, afin de ne pas les exposer trop à un seul marché. Une autre possibilité d'économiser des impôts, cette fois pour réduire le montant de l'impôt sur le revenu: l'argent donné à une association, tel que l'explique http://www.defiscalisation-2018.info/. Les organisations qui ont droit à la réduction de l'impôt sur le revenu par le don sont significativement plus nombreuses que celles qui sont admissibles à la réduction de l'ISF.

Comment défiscaliser en 2018 ?

Défiscaliser en France

Un nouveau marché

Concernant les personnes, l'objectif principal est un recentrage des mesures existantes en faveur de la construction (PTZ, Pinel), une nouvelle incitation fiscale à la vente de terrains à bâtir (réduction de la taxation de la plus-value), une réforme progressive des travaux d'économie d'énergie (CITE) et un nouveau type de location de logements. L'avantage fiscal est accordé en échange d'un investissement dans un Fonds d'investissement de proximité (FIP) qui investit au moins 70% dans des PME. Pour être admises au FIP, ces PME doivent avoir opéré depuis moins de 7 ans. Les PME dont les besoins de financement dépassent 50% de leur chiffre d'affaires moyen au cours des cinq dernières années pour lancer un nouveau produit ou entrer sur un nouveau marché géographique sont également éligibles. Une taxe forfaitaire unique de 30% (UTP), incluant les cotisations de sécurité sociale, sera appliquée à tous les paiements ou transactions pour la vente de produits d'épargne, y compris les PEL ouverts après le 1er janvier 2018 et les actions des sociétés cotées ou non inscrit (sauf PEA, qui n'est pas couvert). Afin de faciliter la transition vers un système plus restrictif, les communes situées en zone B2 pourraient encore bénéficier de l'exonération de la taxe de Pinel jusqu'au 31 décembre 2018, encore une fois soumise à une exception préfectorale exceptionnelle.